fbpx
info@itstacks.net

Comment le développement externalisé de logiciels peut aider les entreprises FinTech ?

FinTech et Big Data au service de la banque 1

Les entreprises du secteur des technologies financières se tournent de plus en plus vers des solutions externalisées pour le développement de leurs logiciels. Voici comment il peut aider ce marché en plein essor. 

L’industrie des services financiers devient rapidement un chef de file dans le développement de logiciels. Les recherches que les investissements ont fait dans la technologie financière, ou FinTech, ont  atteint 34  milliards de dollars  en 2018.  Une grande partie de cette croissance est attribuable à l’essor de technologies émergentes comme la blockchain, la Data Analytics et le Cloud Computing .   

Ces nouvelles technologies  révolutionnent  la façon dont les paiements sont effectués et les transactions suivies. De plus, ils doivent obligatoirement les banques à augmenter leurs bénéfices grâce à l’analyse des données . 

En outre,  le développement externalisé de logiciel  FinTech est de plus en plus  utilisé pour raccourcir le cycle de développement et améliorer la qualité de l’analyse des données dans l’industrie.   

 

Le marché de l’externalisation en France 

 

Selon une étude récente de l’Insee réalisée auprès de 14 600 entreprises françaises d’au moins 10 salariés, 29% d’entre elles ont confié en 2006 à des prestataires des fonctions requérant des personnels spécialisés dans les TIC. Cette externalisation s’est faite majoritairement auprès de sociétés françaises. En effet, seules 8% des entreprises ayant recours à des services, se sont tournées vers un prestataire implanté à l’étranger, et 3% hors de l’Union Européenne. 

D’après les rédacteurs de l’enquête, ce taux d’externalisation de 29% serait l’un des plus faibles d’Europe. L e profil des entreprises recourant à ces services informatiques sont principalement des grandes sociétés. Les disparités sont en effet fortes selon l’effectif. Ainsi, le taux d’externalisation est de 20% parmi les entreprises de 10 à 19 salariés et de 72% pour celle de 250 salariés ou plus. 

 

Des experts à la demande

 

Les sociétés de logiciels  externalisés  permettent aux entreprises de services financiers de trouver  les ressources informatiques les plus adaptéesà leurs besoins de développement.   

L’embauche dans l’industrie des technologies de l’information et de la communication est une preuve plus difficile que le travail dans la finance a toujours été considéré comme moins prestigieux que le travail dans des entreprises technologiques bien connues  comme Google ou Facebook. De plus, même si la crise des talents technologiques a commencé aux États-Unis, elle commence à toucher  les entreprises du monde entier, y compris celles d’Europe occidentale et du Canada.  

C’est pourquoi les entreprises du monde entier se tournent vers des sociétés de développement externalisé de logiciel pour éviter les contraintes du  marché de l’emploi et  trouver les meilleurs talents possibles  pour répondre à  leurs besoins.   

 

Accélérez  la réalisation de vos projets

 

Les sociétés FinTech travaillent avec des sociétés de développement externalisé de logiciels, afin de démarrer des projets plus rapidement et de les achever en un minimum de temps. 

Les spécialistes de l’externalisation informatique  peuvent également raccourcir le cycle de développement de façon drastique  

L type e d’équipe de développement  multi-technologie privilégiée par les Entreprises d’extériorisation permet le développement rapide de haute qualité Logiciels. 

 

Augmentation des profits  grâce au Big Data 

 

L’industrie financière est un chef de file dans la collecte et l’analyse de données. Les banques d’investissement comme JPMorgan Chase et Goldman Sachs emploient depuis longtemps des spécialistes qui analysent les données pour réduire les risques lors de la souscription de prêts, de l’émission de titres ou du trading. 

Ces mêmes organisations de services financiers analysent maintenant les  données sur les clients afin d’augmenter les ventes et de fidéliser la clientèle. Ils utilisent les «  credit  scores», les habitudes de dépense et les données démographiques pour analyser la solvabilité et offrir des services personnalisés à chaque client. L es petites coopératives de crédit  ainsi  que les grandes banques multinationales ont recours à une combinaison d’ingénieurs internes et de services de développement externalisé pour améliorer leurs analyses.    

Ces services d’externalisation de logiciels conseillent les institutions financières à construire des logiciels d’analyse de données et notamment avec le langage populaire de programmation Python. Ils doivent également les entreprises à protéger les données sensibles des clients en mettant à leur disposition des experts en sécurité logicielle.  

 

Protection des données sensibles

 

L’un des défis les plus importants doivent faire face aux dirigeants financiers d’aujourd’hui est de réduire le nombre d’atteintes à la protection des données, qui augmente chaque année. En outre, les cybercriminels avisés prélèvent une partie disproportionnée de leurs attaques contre l’industrie financière, tentant des atteintes à la protection des données contre les banques  300 fois plus souvent  que les entreprises d’autres industries. Chaque société de services financiers américaine fait face à environ  1 milliard d’attaques par an . 

Ce problème est lié plus important si l’on considère le type d’information. Les banques stockent des données incroyablement sensibles, y compris les numéros de sécurité sociale, les informations relatives aux cartes de crédit, les salaires, les habitudes d’achat et les adresses personnelles. Il s’agit d’informations précieuses que les criminels peuvent utiliser à des fins lucratives. 

Les banques réagissent à cette crise en investissant davantage dans leurs moyens de défense contre la  cybersécurité  et en recrutant des experts en sécurité logicielle en masse. En fait,  des recherches ont révélé  que les institutions financières dépensent actuellement environ 2 300 dollars par personne en  cybersécurité  chaque année. Ces dépenses représentent près de 15% de leur budget informatique. 

 

En Conclusion

 

L’industrie des services financiers investit des milliards de dollars par an pour développer le type de logiciels personnalisés dont leurs entreprises ont besoin pour survivre dans le nouveau marché axé sur les données. Bon nombre de ces organisations se tournent vers le développement de logiciels offshorenearshore pour atteindre cet objectif sans détourner l’attention de leur mission principale. 

Ces  services de développement externalisés aident les banques à développer des logiciels bien conçus sans avoir à faire appel à des équipes d’ingénieurs internes. Ces prestataires aident les entreprises à démarrer leurs projets plus rapidement et à raccourcir le cycle de vie global du développement. 

Vous souhaitez bénéficier de services en  développement FinTech ou en  développement BigData, n’hésitez pas à faire appel à l’expertise de nos consultants ou découvrir nos dernières actualités sur le développement FinTech. 

0 Comments